UAVJ


Manifeste
Signataires Soutiens au manifeste Autres textes UAVJ Messages reçus Paix et
Proche Orient

Culture et Histoire


petite colombe


Une


Autre

Voix

Juive

Paix et Proche Orient

           UAVJ est en accord total avec les termes de la lettre de Thierry Lepaon à Roger Cukierman !

          Documentaire de Paul Moreira à voir sur Canal + à partir du 25 novembre
  • 3 juillet 2013 - Article paru dans "Le Monde" du 3 juillet 2013:
              "Dans les collines d'Hébron, Tsahal veut  expulser des Palestiniens troglodytes"
  •  11 mai 2013 - Sur la solution à deux Etats, un texte de Uri Avnery :
    "L'Ane du Messie"
  • 6 février 2013 - Discours du président tunisien Moncef Marzouki au Parlement Européen  :  "Assalam Aleikoum !"
    A voir et à écouter
          A Lire
           

Mouvements pacifistes
Nombreux sont ceux qui en Israël, en tant qu'organisations ou individus s'opposent à l’occupation. Ces groupes restent cependant très minoritaires et isolés tant au plan international que dans leur société. Parmi eux 29 septembre, Comité israélien contre la démolition des maisons, Femmes en noir, Gush Shalom , la coalition de femmes pour une paix juste, La Paix Maintenant, Profil Hadash, Rabbins pour les droits de la personne, Yesh Gvul, Ta'ayoush, Bet Selem, Médecins pour les droits humains. Cette page donne quelques exemples de leur activité.

Nouvelles de Mouvements pacifistes israeliens, Refuzniks,
Signes de paix en Palestine, ...

  • octobre 2011 - Texte de l'Initiative de paix arabe (27-28 mars 2002) 
    Ce plan de paix saoudien,  adopté par l'assemblée du 14 ème sommet de la Ligue arabe   à Beyrouth, propose à Israël une paix globale en échange du retrait des territoires occupés depuis 1967 (la Cisjordanie, Gaza et le Golan syrien), de la création d’un État palestinien avec pour capitale Jérusalem-Est, et d’une solution au problème des réfugiés palestiniens.
  • septembre 2011 - "Elias Sanbar : pourquoi il est essentiel pour les Palestiniens d’aller à l’ONU"
    Le 20 septembre, les Palestiniens se présenteront devant l'ONU pour devenir le 194e Etat reconnu par les Nations unies. Quel est le détail de la procédure ? Quel intérêt pour les Palestiniens ? Sur Mediapart, par Pierre Puchot, un entretien avec Elias Sanbar, écrivain et actuellement ambassadeur de la Palrstine auprès de l'Unesco,  expose les enjeux et l'importance de la reconnaissance de l'Etat palestinien.
  • avril 2010 - "Semer la haine et récolter la mort" déclaration de Rami Elhanan
    Discours prononcé la veille du "Jour du Souvenir Autrement " des Combattants pour la Paix (traduit de l'anglais) par le père d'une jeune fille israélienne tuée dans un attentat suicide. Il décrit son parcours, ses liens avec des familles palestiniennes également endeuillées et invite fermement la Gauche israélienne à rejoindre les cercles de l'opposition non vilolente à l'Occupation, pour la justice et la paix de tous.
  • 12 septembre 2009 - "Le boycott revisité" par Uri Avnery,de Gush Shalom
    Le boycott revisité  Cet article conforte à 150 % les positions d'UAVJ.  A lire et à faire connaître!
    Pascal Lederer,,
    6 septembre 09
  • 15 janvier 2008 - Daniel Barenboïm adopte la nationalité palestinienne    (Extrait de Guysen  News international)  Par Nina Levy-Strauss pour Guysen International News - Lundi 14 janvier 2008 à 15:10

    Daniel Barenboïm, célèbre pianiste et chef d’orchestre, s’est vu attribuer, le 13 janvier dernier à Ramallah, la nationalité palestinienne. Bénéficiant déjà du statut d’Israélien, ce dernier devient donc un citoyen quelque peu atypique qui incarne, selon selui lui "un véritable message de paix et d’espoir".

    "C'est un grand honneur pour moi et j'espère que mon nouveau statut d'israélo-palestinien sera un modèle de paix pour les deux peuples" a déclaré Daniel Barenboïm, ce dimanche 13 janvier à Ramallah.
    "J’ai accepté de recevoir la nationalité palestinienne parce que je crois que les destins des peuples israéliens et palestiniens sont intimement liés. Nous avons la chance ou la malchance de vivre les un avec les autres. Personnellement, je préfère la première hypothèse" a affirmé le musicien.

    Le passeport qui lui a été remis par les membres de l’Autorité palestinienne vient couronner l’engagement de ce dernier et sa solidarité, maintes fois exprimée à l’égard des Palestiniens.
    Fermement opposé aux points de peuplement israéliens en Judée-Samarie, Daniel Barenboïm a également œuvré au sein de l’AP pour promouvoir les relations entre les jeunes musiciens israéliens et arabes.
    Il a même fondé avec Edward Saïd, un intellectuel palestinien, un institut qui a pour but de soutenir la paix au Proche-Orient, et de réunir Palestiniens et Israéliens grâce à la musique classique. Pour tous ses investissements, le gouvernement de l’AP souhaitait faire du virtuose un de ses citoyens."
  • 6 ma1 2007 Le cheval et son cavalier
    Article de Nehemia Shtrasler, Trad. : Gérard pour La Paix Maintenant, Ha'aretz, 6 mai 2007
    [Le malaise d'un Israélien plutôt de gauche présent à la grande manifestation qui a suivi la publication du rapport Winograd]
  • 11 mars 2007 Signalé par Guysen.Israël.News :  Près de 150 militants israéliens d'extrême gauche ont aidé ce week-end à reconstruire des habitations palestiniennes détruites par Tsahal au sud d'Hébron.
  • La Shoah et les faux amis des Palestiniens, par Akram Belkaïd
    Article paru dans Le Quotidien d'Oran du 14/12/06
  • Yesh gvul, 14 novembre 2006, Stop the Siege of Gaza - International Campaign !
    Dear Friend, Yesh Gvul is part of the coalition against the Siege and War Crimes in Gaza.
    Here is an update on what you can do  abroad to help us.  If you are too busy to act, circulating the information would still be helpful!

    Gaza Stop the Siege! Stop the War!
    A month of protest: November 4 – December 2, 2006
  • Ha'aretz, 4 novembre 2006, PaixMaintenant Tel-Aviv : Un "S.O.S. Gaza" pendant l'hommage à Rabin
    Des organisations pacifistes israéliennes se préparent à protester contre la situation à Gaza au cours de la manifestation de samedi (soir) qui marquera le 11ème anniversaire de l'assassinat d'Itzhak Rabin.
    Un communiqué publié par ces organisations explique la situation à Gaza est d'une extrême gravité, en particulier à cause du manque d'eau, d'électricité, de médicaments et de produits de première nécessité. Le
    communiqué explique encore que cette situation a pour origine le boycott imposé à l'Autorité palestinienne par Israël et une partie de la communauté internationale depuis l'élection d'un gouvernement dirigé par le Hamas.
    Pendant la manifestation, ces organisations distribueront 2.000 ballons noirs portant l'inscription "S.O.S. Gaza". Elles comptent former une chaîne humaine avec les manifestants.
    Mercredi, l'armée israélienne a lancé une opération dans la bande de Gaza autour de la ville de Beit Hanoun pour, dit-elle, faire cesser les tirs de roquettes Qassam. Depuis le début de cette opération, 36 Palestiniens ont été tués.

  • Il manifesto, vendredi 20 octobre 2006, « Israël a peur de la paix »
    Entretien avec Mahmoud Darwish Par Geraldina Colotti .

  • 14 octobre 2006  2006, Gaza comme Laboratoire: La Grande Expérimentation,
    Analyse de Uri Avnery, de Gush Shalom (le Bloc de la Paix)

  • 23 juillet 2006 : Pétition lancée par Gush Shalom
    La politique de force brutale, soutenue par l’administration Bush, pèse très lourd sur les Israéliens, les Libanais et les Palestiniens. la tentative de créer un nouvel ordre régional et les plans pour attaquer la Syrie vont mener à de nouveaux désastres.
    Il est temps de reconnaître les crimes de guerre et les attaques délibérées contre les civils. Il est temps d’affirmer notre exigence :
    Que les fusils se taisent, négociez. Il n’y a pas de solution militaire. Les bombardements ne protègent pas les civils israéliens des attaques et ils ne rendront pas les soldats prisonniers à leurs familles.
    Nous appelons tous les citoyens d’Israël, hommes et femmes, Juifs et Arabes, chaque personne responsable, à travailler ensemble pour le retour à la raison, contre l’illusion d’une dictature militaire.
    Manifestons pour une alternative, une voie de paix et de sécurité basée sur le retrait de l’armée de tous les territoires occupés, le démantèlement des colonies, un accord de paix entre l’Etat d’Israël et l’Etat de Palestine et le respect de la souveraineté de tous les etats de la région.

  • 15 juillet 2006. L'objectif réel de la guere du Liban
    Analyse de Uri Avnery  [Traduit de l’anglais « The Real Aim » : RM/SW]
  • 22 mai 2006 Message de Physicians for Human Rights –Israel (PHR-Israel)
    Demande de dons pour aider les hôpitaux palestiniens

    La crise financière qui affecte l’Autorité Palestinienne suite à l’arrêt de l’aide financière et au gel par Israël des revenus de taxes, a un grave impact sur la population palestinienne dans les territoires occupés et a abouti à un déficit aigu de besoins de base tels que les médicaments et la nourriture. Plusieurs hôpitaux palestiniens en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza nous ont demandé à nous, Physicians for Human Rights-Israel (PHR-Israel) de les aider en obtenant plusieurs médicaments et équipements médicaux essentiels au déroulement quotidien des hôpitaux. Lors des visites que nous avons menées dans un nombre d’hôpitaux, nous avons été témoin de la réalité très difficile due au manque de médicaments qui peuvent sauver la vie et d’équipements médicaux utilisés dans les salles d’opérations.

    Les Physicians for Human Rights –Israel avec d’autres groupes israéliens pour les droits humains et la paix ont commencé une campagne pour recueillir des fonds afin d’aider les régions palestiniennes les plus durement touchées suite à la crise financière et pour apporter, du mieux que nous le pouvons, une aide médicale urgente aux hôpitaux palestiniens avec lesquels nous sommes en contact depuis des années. De plus, nous nous occupons de cas individuels de patients des territoires occupés qui n’ont pas reçu de permis pour entrer en Israël pour des soins urgents ou de patients pour lesquels l’Autorité Palestinienne ne paie plus leur traitement à cause de la crise financière. Cette activité entraîne aussi des frais obligatoires.
    Le PHR-Israel se sent moralement obligé de soutenir nos collègues qui travaillent au sein du système de santé palestinien et qui, dans ces temps difficiles, font tout ce qu’ils peuvent pour apporter le meilleur service médical à la population palestinienne et d’aider les patients et les équipes médicales qui doivent supporter le fardeau de cette difficile crise.

    Nous nous tournons vers vous avec cet appel urgent pour vous demander de faire un don à cette activité selon vos possibilités. A la lumière de l’urgence de ce problème, nous demandons à ceux qui peuvent faire un don de nous contacter dès que possible afin que nous puissions commencer à transférer immédiatement l’aide. Le PHR-Israel prévoit d’organiser des envois dans les jours à venir.

    • Pour plus d’information concernant la crise dans les territoires occupés :
      Ibrahim Habib, enquêteur sur le terrain : +972 54 757 7696  Shabtai Gold, relations publiques : +972 54 486 0630

    • Comment donner :
      Toutes les activités du PHR-Israel sont soutenues par des dons de particuliers et d’organisations.
      En Israël, les dons à l’organisation sont déductibles des impôts. A l’étranger, les dons déductibles des impôts peuvent se faire en passant par le « New Israel Fund ».

      Pour plus d’informations sur les dons, contactez Daniel Hasson : +972 3 687 3718
      <mail@phr.org.il>
      Plus d’information  disponible sur notre site web : <http://www.phr.org.il/>_

    .
  • 6 mai 2006 Message de Gush Shalom
    Les manifestations contre le mur continuent en Israël. Cette semaine, manifestation israélo-palestinienne contre le mur à A-Ram, où le mur, en passant par la grand-rue, a fait fermer trois écoles.

  • 26 avril 2006 Message de Yesh Gvul
    Ma'ayan Pedden, une pacifiste dont la demande d’objection de conscience a été rejetée par le comité ad hoc de l’armée israélienne, a refusé son incorporation lundi 24 avril. Elle a été envoyée pour vingt et un jours à la prison 400.
    Pour lui écrire : Ma'ayan Pedden  - 6151802  - Kell'e 400 -  IDF
    Wassim Hir, de Peki’in, a refusé pour la troisième fois son incorporation au vu des acttivités de l’armée dans les territoires occupés.


  • 12 avril 2006 Appel à l’Europe de Gush Shalom
    Nous, patriotes israéliens concernés par l’avenir de notre Etat, en appelons à vous, dirigeants de l’Union européenne et chefs des gouvernements européens : arrêtez le blocus sur le gouvernement palestinien ! Lire la suite...
  • 28 mars 2006 Message de Gush Shalom
    Les élections se terminent, la lutte contre le mur continue. Vendredi 31 mars, après les élections, nous serons à Bilin.
    L’accaparement des terres des Palestiniens grâce au mur continue à plein régime. Des précédents sont créés de manière à détruire toute possibilité de paix avec un état palestinien viable.
    Vendredi, nous serons à Bilin pour une manifestation plus importante qu’à l’accoutumée. Dans un mouvement commun avec des habitants, des activistes israéliens et des internationaux, nous nous adresserons au futur gouvernement :
    Non à l’accaparement des terres
    Non à l’illégalité
    Non au développement des colonies de peuplement.


  • 9 mars 2006 Message de Yesh Gvul
    Uri Nathan, qui refuse l’occupation, a été condamné le 7 mars à 14 jours de prison militaire pour avoir refusé son incorporation. Il a déjà passé 135 jours en prison. Un autre refuznik, Wissam Qabalan, a finalement été exempté du service militaire après avoir passé plus de cent jours dans des prisons militaires.
    - Extrait d’un mail de Peretz Kidron, dirigeant de Yesh Gvul
    [..] Pour la première fois, le mouvement des refuzniks a influencé de façon importante la prise de décision des dirigeants […] Un éditorialiste de Haaretz, proche des plus hauts responsables miliaires et politiques, Ze’ev Schiff, attribue aux refuzniks une partie du mérite d’avoir convaincu Ariel Sharon d’ordonner l’évacuation de la bande de Gaza.
    - Dans un article daté du 3 février […] on relève le passage suivant :
    « Sharon lui-même n’a jamais expliqué, clairement et en détail, ce qui avait motivé son retournement [qui l’a conduit au retrait de Gaza]* […]. Des nombreuses interviews avec des proches de Sharon il ressort qu’un nouveau courant apparaissait en Israël, que Sharon considérait comme dangereux. Il étati évident que l’opinion publique n’était pas à l’aise quant au cours des événements, ou quant à la manière dont le conflit avec les Palestiniens était géré. Deux pétitions  ont eu un impact particulier sur Sharon, celle des soldats du General Staff Scouts et celle des pilotes réservistes de l’armée de l’air. »
    D’après Schiff, ces refuzniks ont été parmi les causes déterminantes qui ont amené Sharon à changer d’avis.
    Pour lire l’article en anglais

  • 21 décembre 2005
    Deux manifestations ce vendredi 23 décembre en Israël, contre le mur.
    A Bil’in, contre la construction illégale et sans permis d’une nouvelle colonie juive, Matityahu Est, et à Abu, où le tracé du mur permet avant tout l’extension d’une colonie juive voisine. (D’après un mail de Gush Shalom du 21 décembre 2005)

  • 13 décembre 2005
    Message de Anat Matar :  Appel de Comité d'Action Israëlien en faveur des prisonniers et detenus palestiniens
  • Mail de Ram Rahat du 5 décembre 2005
    Manifestation de soutien aux refuzniks, à l’occasion de la Journée internationale pour les droits de l’homme, le 12 décembre, à l’initiative de Yesh G’vul. L’appel est relayé par une publicité dans Haaretz.

  • Résumé d’un mail de Peretz Kidron du 20 novembre 2005
    La police ouvre une information judiciaire contre les dirigeants de Yesh Gvul pour incitation à refuser le service militaire et à la désobéissance.  Les dirigeants de cette organisation font remarquer que ce n’est pas la première fois qu’ils sont attaqués ainsi, qu’aucune poursuite n’a jamais abouti à une condamnation.
    Ils rappellent qu’ils ont toujours affirmé que le refus était un choix individuel et ils repoussent l’allégation selon laquelle ils proposeraient des financements pour devenir refuznik.


  • Résumé d’un mail de Yesh Gvul du 20 novembre 2005.
    Une féministe, Idan Halili, a refusé son incorporation pour des motifs féministes. Elle demande à être entendue par le comité sur l’objection de conscience. Elle refuse de participer d’aucune manière à une « institution qui encourage la violence contre d’autres femmes » .
    Elle était accompagnée, pour remettre sa lettre, de cinq cents personnes, hommes et femmes, qui ont distribué des tracts soulignant le lien entre l’occupation, le militarisme et le sexisme dans la société israélienne.
    Idan Halili a été transférée dans une prison militaire près de Tel Aviv. Et elle risque de nombreuses réincarcérations à l’issue de sa première peine, le 28 novembre.
  • 10 novembre 2005
    North African immigrants on the periphery of French cities are torching them. North African immigrants on the periphery of Israel this week carried out a democratic revolution in our country.
    Une analyse de Uri Avnery (en anglais...)

                                                               Ecrivez nous : uneautrevoixjuive@gmail.com

activités

liens

debat




Pour réagir
écrivez nous !


Mise à jour :19.03.2016
 | Qui sommes-nous? | Contact | |Mentions légales |