UAVJ


Manifeste Signataires Soutiens au manifeste Autres textes UAVJ  Messages reçus Paix et  Proche-Orient
Culture et
Histoire



petite colombe


Une


Autre

Voix

Juive

Autres textes UAVJ ou de signataires

  • Affaire Al-Dura : dénoncer les imposteurs et raison garder (18/01/2014)

Un entretien avec Guillaume Weill-Raynal  publié le mardi 7 janvier 2014 (l'Humanité)  revient sur la mort du petit Mohammed Al Dura dans les bras de son père, en juin 2000.  Le livre de Guillaume Weill Raynal s'attache à démonter les mécanismes de la honteuse campagne médiatique, orchestrée depuis contre Charles Enderlin, par Phlippe Karsenty et les inconditionnels de la politique israélienne en France. On sait que la condamnation de Philippe Karsenty a été confirmée en appel, ce dont nous nous  réjouissons.

Avec Une Autre Voix Juive, nous avons  envoyé à l'époque des messages de soutien à Charles Enderlin et à France 2 . Charles Enderlin  nous en a remercié.

C'est dire notre  accord, et, assurément , l'accord de fond des  signataires du manifeste Une Autre Voix Juive avec ce que dit et ce que défend Guillaume Weill Raynal à propos de cette campagne de désinformation qui ne visait rien de moins qu' à détruire un journaliste réputé pour son objectivité et son intégrité, notamment dans les informations qu'il transmet sur le Proche Orient.

Pourtant, nous  tenons à protester contre deux passages de cet entretien.

Dans le premier, en 3ème colonne, on lit ceci : « Pour la majorité des juifs, de gauche comme de droite, il y a eu une espèce de fixation collective ». Le deuxième passage enfonce le clou (5ème colonne) : « ...la communauté (juive, ndlr) est soudée à 99% autour de cette question ».  Soudée autour de la calomnie contre Charles Enderlin !

 De quelle « communauté » s'agit-il ? La communauté juive organisée dans le CRIF ? L'ensemble des citoyens qui se reconnaissent une identité juive ? L'ensemble de ceux qui sont reconnus comme juifs?

Le propos n’est pas seulement discutable mais  très dangereux. Dire que « les juifs de gauche comme de droite » s’accordent sur les calomnies lancées par Karsenty ne s’appuie sur rien. Il en est de même du chiffre lancé comme une interjection. On joue avec le feu en propageant des demi-vérités, des affirmations assénées comme des évidences et qui ne reposent sur rien; on ne fait que désigner à la vindicte, cette fois avec la meilleure des intentions, une population aux opinions très diversifiées ;  le seul lien est « ce sont des juifs, et vous voyez bien,  c’est un juif qui le dit ».

Dangereux , le propos est, en outre  désespérant.

 Une Autre Voix Juive a réuni plus de mille signatures, avec celles, fondatrices, de Raymond Aubrac, Stéphane Hessel et  Pierre Vidal-Naquet. D'autres associations juives expriment des désaccords importants avec le CRIF.

Fera-t-on la moue ?  Ou au contraire prendra-t-on la mesure d’un courant progressiste juif qui dénie à Philippe Karsenty, au CRIF ou à Israël le droit de parler en son nom ?

Et c’est faire bon marché du fait que nombre de nos concitoyennes et concitoyens ne portent pas à la boutonnière leur identité juive ; les étoiles jaunes ça suffit. Faire abstraction d’elles et eux  revient à leur dénier leur forme préférentielle de  citoyenneté.

On souhaiterait que Guillaume Weill Raynal, qui a fait œuvre utile en démontant la machination de Karsenty et consorts n'affaiblisse pas la rigueur de sa démonstration en se laissant aller à des affirmations aussi infondées qu'injustes et  dangereuses.

Pascal Lederer et Olivier Gebuhrer (co-animateurs UAVJ)
Ce communiqué fait référence à l'interview publiée dans  l'Humanité du 07/01/2014) :
http://www.humanite.fr/social-eco/556431
  • Communiqué sur le cas Dieudonné (janvier 2014)

Les insultes lancées chaque soir  par Dieudonné  contre la  Ministre de la Justice, Mme Taubira, sont prolongées et aggravées par la remise au goût du jour des saillies antisémites proférées en leur temps par le père de Marine Le Pen, sous couvert d’ « humour » et de « spectacle ».  Que ces propos puissent être tenus et popularisés (notamment  sur Patrick Cohen et les chambres à gaz) quelques  décennies après l'extermination des juifs d'Europe est   intolérable.  Il manifeste son intention de persévérer. L'impunité de ce personnage doit cesser.  En réalité, il s’agit de la banalisation de la dissémination du racisme et de l’antisémitisme, qui  conduit au pire.

L'utilisation par Dieudonné du vocabulaire antisioniste est une ignominie de plus, utilisée par tous les antisémites pour éviter les poursuites de la loi. Avec ce vocabulaire dangereux, l'antisémite Dieudonné jette un discrédit  infâme sur de nombreux  démocrates qui critiquent la politique israélienne.

La réponse envisagée par le Ministre de l’Intérieur, si elle manifeste une prise de conscience dont il faut se féliciter, pose problème : doit-on répondre  à une opération politique  aussi sournoise – Marine le Pen est soudain muette à ce sujet – par des mesures administratives, d’ailleurs problématiques, ou plutôt  par la lutte  idéologique, politique et judiciaire dans lequel le sommet de l’État doit prendre sa part ?

En outre, ses réactions viennent après des déclarations qui  ont stigmatisé une population entière, celle des Roms.  Le ministre de l’Intérieur ne semble pas avoir réalisé que, ce faisant, il faisait écho, certes  sur un autre registre, à celles que véhicule  avec constance le Front National.

Toute forme de banalisation du racisme, de l’antisémitisme, de la discrimination pour raison de   genre, de couleur, d’origine sociale ou  ethnique, de religion ou de conviction philosophique ou idéologique est contraire aux fondements de la République Française.

Selon la loi française, le racisme, l’antisémitisme, l'islamophobie, la xénophobie, le négationnisme sont des délits. Ils attisent délibérément la haine. Ils  doivent être combattus, poursuivis et condamnés selon la loi.

Une Autre Voix Juive, le 06/01/2014

(Communiqué approuvé à plus de 94% des signataires du manifeste Une Autre Voix Juive)


  • A propos du rappel à la loi de l'Union Europénne (juillet 2013) :

       Une Autre Voix Juive se félicite du nouveau rappel àla loi publié par l'Union Européenne,   qui exclut explicitement les colonies en Cisjordanie de tout accord avec Israel. Cette mesure est un pas en avant important de l'Union Européenne pour qu'elle joue un rôle actif en faveur d'une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens.

   Une Autre Voix Juive se prononce depuis longtemps pour une suspension de l'accord préférentiel UE/Israël tant que ce pays ne s'engage pas résolument dans des négociations pour aboutir a la reconnaissance pleine et entière de l'Etat de Palestine, avec tous les attributs de sa souveraineté. 

La ligne directrice européenne est un premier acte concret qui en appelle d'autres.

       Une Autre Voix Juive
       Le 18/07/2013

    • Communiqué pour la libération d'Ameer Makhoul (09-05-13) : 

      Fidèle à sa position de principe, Une Autre Voix Juive exige la libération d'Ameer Makhoul, qui, suivant Amnesty International, semble être incarcéré en Israël en raison de son activité pour le respect des droits civiques et des droits de l'homme. 

      Cette exigence ne signifie aucun alignement d'UAVJ  sur les positions politiques d'Ameer Makhoul, aucun alignement d'UAVJ avec la campagne BDS International. 

       Une Autre Voix Juive considère que la campagne pour la libération des prisonniers politiques palestiniens en Israël doit se mener de front avec la campagne du CNPJDPI  contre les colonies israéliennes, et en particulier pour interdire tout régime douanier préférentiel pour l'entrée des produits des colonies sur le territoire de la CEE. La campagne pour le désinvestissement, contre les entreprises qui facilitent ou bénéficient de l'occupation israélienne  en Cisjordanie doit se poursuivre, de même que  la campagne pour des sanctions, comme la suspension de l'accord UE/Israël. 

      Une Autre Voix Juive
      le 09/05/2013

    • Communiqué sur les déclarations de Raymond Barre ( 09-03-07):  Raymond Barre, homme politique Français de premier plan, qui fut premier ministre de la République, vient de se livrer à des déclarations de caractère antisémite,  s’en prenant à un supposé « lobby juif », avec l’éloge de Bruno Gollnish récemment condamné pour négationnisme, et une tentative de réhabilitation posthume de Maurice Papon.
      Une autre voix Juive se joint à tous les démocrates qui exigent l’application sans faille des lois qui répriment ces propos.
    • Communique du 30 juin 2006 "L'arrestation de responsables politiques palestiniens est une insulte à la conscience démocratique universelle"
    • Diversité politique des Français juifs. : Le journal Le monde accepte de publier un texte, à condiion que le document n'apparaisse pas comme un texte "militant". Pascal Lederer adresse au journal ce nouveau texte , 23 janvier  2006.
    • "Sharon et l'opinion française" (document sonore en ligne), 11 janvier 2006. : enregistrement de l'émission de Frtance culture "Travaux publics", animée par Jean Lebrun, sur ce thème, avec des interventions de Pascal Lederer,inviter pour représenter "une autre voix juive", en face de Luc Rosenzweig, auteur d'une biographie de Sharon.
    • sur la solution finale Réflexions sur l’antisémitisme d’hier et d’aujourd’hui.
      Par Olivier Gebuhrer et Pascal Lederer - 09-06-05
    • Ma voix juive   Document sonore d'arte-radio. Il s'agit d'une interview donnée par Pascal Lederer à Frédérique Pressman (journaliste à arte-radio) en 2004.
    • Une arme abandonnée, Par Pascal Lederer
      texte publié sous le titre "Une autre voix juive ? " dans l’Huma en mars 2003


                                                                            Ecrivez nous : uneautrevoixjuive@gmail.com


    activités

    liens

    debat

    Pour réagir
    écrivez nous !

    Mise à jour 26.07.2017
     | Qui sommes-nous? | Contact | Plan du site |Mentions légales |